Holiday Planner d’Easy Jet: une application maligne pour planifier ses vacances entre amis sur Facebook

avril 20, 2010

Organiser des vacances entre amis n’est pas une mince affaire : il faut composer avec les contraintes, les moyens et les desideratas de chacun, et tenter tant bien que mal de prendre une décision «démocratique »…

Easy Jet se propose de lever ce frein, tout en faisant parler d’elle et en recrutant des « fans », par le biais d’une initiative de branded utility.

Elle propose aux membres de sa fanpage Facebook le Holiday Planner, une application Facebook qui permet de préparer facilement des vacances entre amis : vous créez un projet de voyage avec différents scénarios (destinations, dates, budgets), vous invitez vos futurs compagnons de voyage à voter, et le tour est joué !

Une fois la décision collective prise vous n’avez plus qu’à vous rendre sur le site de la marque pour finaliser l’achat de vos billets !

Publicités

Utility driven augmented reality by Samsung

décembre 16, 2009

La réalité augmentée est aujourd’hui portée par un puissant effet de mode, comme l’ont été d’autres types de dispositifs par le passé.

Si les recours « gadgets » à cette technologie se multiplient, certaines initiatives parviennent malgré tout à apporter une réelle valeur ajoutée aux consommateurs, comme l’illustre cette application pour Samsung LED TV Series 7.

Vodpod videos no longer available.

more about « Utility driven augmented reality by S…« , posted with vodpod

Dunkin’ Run : une application de commande collective

juin 23, 2009

Vodpod videos no longer available.

more about « Dunkin’ Run : une application de comm…« , posted with vodpod
Voici un dispositif simple et malin qui a le mérite de faciliter la circulation entre le web, le mobile et le offline,  et dont la valeur ajoutée est d’autant plus forte qu’elle s’exprime pour les consommateurs à l’échelle locale et quotidienne.
A voir sur : http://www.dunkinrun.com/

USPS – Virtual Box Simulator : réalité augmentée + branded utility

juin 12, 2009

Si, de jour en jour, l’actualité de la réalité augmentée est marquée par l’apparition d’applications ludiques toutes plus spectaculaires les unes que les autres, les applications utilitaires, à l’image de celle proposée depuis quelques mois par Ray Ban, ne sont pas en reste.

Les services postaux américains viennent de lancer Virtual Box Simulator, un service qui permet aux internautes munis de webcams, grâce à la réalité augmentée, de trouver les emballages aux dimensions les plus adéquates pour les colis qu’ils ont à envoyer.


Urban Art Guide : Adidas soigne sa street credibility a grands renforts de branded utility mobile

mai 7, 2009

adidas-urban-art-guide-berlin-for-iphone1

Adidas vient de lancer un guide sur iPhone dédié à l’art urbain berlinois afin de consolider son statut de marque authentique et underground.

L’application mêle habilement stratégie de contenu, géolocalisation et participation.

Esthétique et fluide, elle suggère des parcours de visite liés à la thématique au sein de la ville, propose aux utilisateurs des « spots » proches de leur localisation, ou invite ces derniers à naviguer au sein de l’ensemble des « oeuvres » grâce à une galerie.

adidas

Mieux, outre les traditionnelles fonctions de notes et de commentaires, les consommateurs peuvent compléter le guide au fil de leurs excursions en ajoutant de nouvelles entrées via l’upload de photos prises avec leurs portables.

A voir sur : http://urbanartguide.com/


Marketing as a service

septembre 9, 2008

Voici un extrait d’un article édifiant publié dans Adage le 28 juillet dernier et écrit par Drew Neisser, CEO de l’agence Renegade :

« It’s just common sense that if you give a little, you’ll usually get a little in return. But to paraphrase President Harry S. Truman, that (inadvertent) font of marketing wisdom, « If common sense were so common, more [marketers] would have it. » Marketing is nothing more or less than an exchange of value. The better the value the marketer provides, the more time and attention they’ll usually get back from their target. If the value delivered by the marketer is exceptional, then the consumer will pay back the marketer with loyalty and brand evangelism in good times and bad.

Marketing as service is about transforming your communications from mere messaging into an exceptional value that consumers will seek out. To quote Ad Age Editor Jonah Bloom, « Marketing as service is where brands actually give consumers something they want or need, » as opposed to hitting them over the head with messaging they’d rather zap or ignore. While Ad Age and others have chronicled examples of this savvy approach, no one to my knowledge has put forth a how-to guide for marketing as service, so let’s just say, the buck starts here. »


Au Bonheur Des Dames : St-Ives Elements s’investit dans la branded utility

avril 4, 2008

Les marques de cosmétiques, dont les communications sont souvent enfermées dans des logiques problème/solution, réveillent généralement des sentiments anxiogènes chez les femmes en les confrontant à leur vieillissement et aux imperfections qui les séparent des modèles de beauté idéaux.

La marque de soins pour la peau St-Ives a pris le parti d’aller encore plus loin que Dove dans la dédramatisation de la relation des femmes à la beauté et à l’âge : éludant totalement la partie problématique des mécaniques traditionnellement utilisées dans le secteur, St-Ives investi à fond le territoire du bien-être et du réenchantement.

Résultat : GetAHappyFace.com, un site présentant un équilibre très harmonieux entre information produit et branded utility, diffusant du contenu égayant pour plus le plus grand bonheur de ces dames.

stives_happyface_home-recize3.png

La présentation de chaque produit est assortie d’un widget différent au contenu spécifique et circonstancié. Ainsi, par exemple, le produit Protective Cleanser, lié à la protection de la peau, est associé à un widget météo qui informe les consommatrices sur l’intensité des rayons solaires.

stives_happyface_widget3.png

On note par ailleurs que par ailleurs que certains contenus de type lifestyle, relatifs à l’hygiène de vie la plus indispensable au bien-être (Ha, Ex, Zz), sont placés au même niveau hiérarchique (en terme de parcours) que les produits de la marque.

stives_happyface_widget3.png

Le terrain de l’expertise n’est pas totalement abandonné pour autant. Seulement, il se manifeste de façon plus subtile que chez les concurrents. L’expertise n’est pas clamée à tout va mais suggérée à travers le principe de mise en scène de la gamme qui s’inspire de la signalétique de classification des atomes, insufflant, par une connotation habile, un zeste de caution scientifique.