Volkswagen US, champion de la Vox Populi

avril 29, 2008

Volkswagen US tient à nous montrer qu’il est bon élève et qu’il a retenu sa leçon sur les médias sociaux et la conversation.

Via What the people want, ce dernier se propose de relayer l'(e)opinion de ses consommateurs américains sur une multitude de sujets liés à leur vie quotidienne, bien au-delà du simple thème de l’automobile.

Pour ce faire, Volkswagen a mis en place un système de sondages, dont la particularité est de permettre aux consommateurs de poser leurs propres questions mais aussi d’exporter les résultats sur d’autres supports (sur des T-shirts par exemple…).

Dommage que cette initiative nous laisse avec un arrière goût de verni démagogique et d’opportunisme. Il en faudra plus, beaucoup plus, pour que la marque puisse légitimement se prévaloir d’écouter les gens, comme par exemple Dell.

Publicités

ZE GOOD GERMAN : quand Volkswagen UK fait la pub de sa pub

avril 2, 2008

Volkswagen UK a récemment sorti une publicité TV dont l’objet est non pas de promouvoir ses véhicules mais… son nouveau site Internet !!! Le site il est vrai, vaut le détour : parcours consommateur soigné, ergonomie quasi impeccable, exécution très propre, etc. Mais il ne faut pas croire pour autant que l’unique enjeu de cette publicité soit de créer du trafic sur le site.

Ce dernier apparaît ici comme un prétexte ou un support sur lequel Volkswagen s’appuie pour réaffirmer les fondamentaux de sa communication de marque : la qualité allemande alliée à une originalité et un humour… qui le sont beaucoup moins ! Le discours de Volkswagen, qui d’ailleurs aurait pu fonctionner avec n’importe quel autre principe de mise en scène, est le suivant : quoique fasse la marque, elle le fait bien (et avec le sens de l’humour).

La qualité est ici incarnée par la figure mythique de l’ingénieur allemand, gage de qualité indiscuté dans l’univers automobile, au point que, comme Subaru, des constructeurs d’autres nationalités s’emparent de ce symbole et le détournent au profit de leur communication.

Comme à son habitude, l’ingénieur allemand est toujours légèrement kitch voire légèrement ridicule : son handicap social et relationnel témoigne de sa rigueur et de son investissement sans compromission dans son travail. On appréciera à ce propos la musique du spot délicieusement… allemande.

Cependant, personne n’est dupe, la créativité qui permet de d’arriver à des sites de ce niveau et à des spots TV aussi disruptifs est elle belle et bien anglaise !