Pour Comscore l’efficacité des bannières n’est pas réductible au clic

Ce n’est pas un secret, de moins en moins d’internautes cliquent sur les bannières.

Selon une étude internationale menée par DoubleClick sur l’année 2008, le taux de clic moyen en France serait de 0,12% (VS 0,1% aux US et 0,08% au UK).

Elle suggère que ce dernier augmente en raison inverse de la maturité de l’audience Internet : plus les internautes sont expérimentés face au média et moins ils cliquent. Ainsi on clique davantage dans les pays émergents que dans les pays occidentaux.

Toutefois, dans se récente étude How Online Advertising Works: Whither the Click in Europe? (Février 2010), Comscore met en évidence que, malgré la faiblesse des taux de clic, le display a un impact significatif sur les comportements des internautes.

Lorsque l’on compare deux populations d’internautes européens aux profils similaires, dont l’une a été exposée à du display et l’autre non, on observe que chez le groupe exposé :

–       Le nombre de visites des sites des annonceurs concernés est supérieur de 72% en moyenne.

–       La probabilité d’effectuer des requêtes liées aux marques concernées sur les moteurs de recherche est supérieure de 94% en moyenne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :