War 2.0

Habitués à appréhender YouTube comme le lieu inoffensif où s’expriment les penchants actuels à l’hédonisme et au divertissement (et dans lesquels j’inclus volontiers cette farce spectaculaire qu’est devenue la politique), on ne manquera pas d’être étonnés par cette dernière news : le service de relations publiques des forces armées israéliennes  vient d’ouvrir une chaîne YouTube (et un flux Twitter) dont elle se sert pour relater presque en temps réel son intervention à Gaza.

Une multiplicité de vidéos mettant en scène des frappes aériennes, d’autres mettant en scène l’ « aide humanitaire » de l’armée Israélienne auprès des populations de Gaza. Des commentaires des internautes coupés.

Emergeant d’un no man’s land éthique, quelque part entre la volonté de propagande et la prétention à la transparence, cette initiative nous rappelle évidemment la place stratégique que tient la maîtrise de l’opinion dans les guerres contemporaines, et nous invite à nous interroger sur le concept d’hyperréalité proposé par Baudrillard : comment assainir notre relation aux images et au réel dans un monde saturé de flux d’images quasi-instantanés ?

Elle nous rappelle surtout la face cachée d’Internet et de ses origines : le développement d’une des inventions modernes à laquelle nous sommes le plus attachés résulte des efforts convergents, quoique non coordonnés, des instances militaires et des industries du porno…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :